8. mars, 2016

Borderline : Troubles du "pas de limites" ou troubles de la personnalité limite?

 

Sans vouloir insulter Marie-Sissi Labrèche, ou les producteurs du film Boderline tiré de ce même livre, si vous croyez tout savoir au sujet du trouble Borderline, allez voir ailleurs... oui il s'agit d'une partie de la réalité des personnes atteintes , mais d'un infime pourcentage. Le corps de déesse d'Isabelle Blais et sa passion ou dépendance affective pour son prof de maîtrise ne vous expliquera pas tout.

Une hyperémotivité envahissante. C'est ce contre quoi luttent au quotidien les personnes atteintes du trouble de la personnalité borderline – ou état limite –, qui toucherait environ 2 % de la population, des femmes pour 3 cas sur 4. Une maladie psy imprévisible, tant pour la personne atteinte que son entourage.

Il va sans dire, c'est bien à la mode ces derniers temps, de se faire diagnostiquer "TPL". Je ne compte plus le nombre de connaissances autour de moi qui ressortent de chez le médecin avec des "tites pilules" accompagnées du fameux diagnostic de cette maladie "mystique" dont les symptômes semblent être un méchant mixed up. Mais c'est quoi, au juste être TPL?

La "maladie des émotions qu'ils disent"... mais on s'entend-tu pour dire que TOUT le monde a des émotions... c'est une maladie ça? Ah bon. Le trouble de la personnalité limite, de par sa complexité et la diversité de ses symptômes est souvent associé, notamment à la bipolarité, voire la "personnalité multiple", car les personnes qui en sont atteintes changeraient souvent de personnalité, en fonction de leur interlocuteur et ce,  par désir de plaire et d'être aimé (e). Mais qui ne le fait pas parfois, plus ou moins inconsciemment? Les TPL sont également souvent confondus avec les schizophrènes, en raison de pertes de  contrôle de soi et de symptômes dissociatifs en périodes de crises. Certains croient également que la personne qui en est atteinte fait preuve de "méchanceté ou de mauvaise volonté"...

Oh well... mais qu'est-ce que c'est que cette bibitte là alors? Peut-être pas si dramatique que l'on ne le pense. Bon, disons qu'on part avec le principe que la personnalité d'un individu regroupe l'ensemble de ses façons de penser, de réagir émotivement et de se comporter dans ses relations interpersonnelles et vis-à-vis du défi de la vie. En partie innés avec des degrés de vulnérabilité variables (prédispositions génétiques, et biologiques) ces traits de personnalité vont se développer et se structurer selon les expériences psychosociales vécues dès la naissance. Ainsi, plus un individu est fragile et vulnérable et vit des expériences  traumatisantes et néfastes, plus ses traits de personnalité risquent de devenir excessifs et rigides, développant, ce qu'on appelle, le trouble de la personnalité limite, pouvant nuire à sa capacité d'adaptation aux situations de la vie. Ce trouble se développe généralement vers la fin de l'adolescence, au début de l'âge adulte.

Bon ben ça veut dire quoi ça dans la vie? C'est quand les émotions prennent TOUTE la place et que les "vraies" perceptions s'entremêlent avec les "fausses", entre autres. En fait, être BORDERLINE, on dirait que c'est quand toutes les émotions dérapent et que ça devient juste un méchant melting pot de symptômes désagréables et fort difficiles à contrôler. C'est un peu comme la fibromyalgie... ou je sais pas moi, une intolérance au gluten ou au lactose qui fait mal partout dans le corps, sauf que là c'est dans la tête! Tsé,  ça fait mal de partout, mais on sait pas où exactement... tsé veut dire? Non j'sais pas trop. Pis les médecins non plus... pas tout le temps. Bon alors là, comment ça se passe, comment se sentent-ils ?

1- Peur de l'abandon réelle ou imaginaire : ces personnes ont souvent si peur de l'abandon et de ne pas être aimées qu'elle feront tout pour se faire abandonner avant que "ça leur arrive".

2- Relations interpersonnelles intenses : très chargées émotivement et instables, alternant entre des sentiments extrêmes opposés; idéalisation versus désespoir.

3- Instabilité affective : reliée à une très grande sensibilité et vulnérabilité aux situations et aux événements et remarques négatives.

4- Difficulté à apaiser soi-même sa détresse : besoin de la présence physique et psychologique de l'autre pour y arriver, faible tolérance à la détresse d'une carence d'expériences positives.

5- Difficulté à contrôler sa colère : qui est exprimée souvent de façon intense, violente, imprévisible et inappropriée.

6- Recherche de sensations fortes : alcool, drogue, consommation compulsive, sexe, conduite téméraire, jeu compulsif, etc.

7-  Menaces ou gestes suicidaires, automutilation : tentatives ou pensées suicidaires, lésions corporelles, anorexie, boulimie etc.

8-Pauvre estime de soi :  perception de soi noir ou blanc : je ne suis rien, je suis TOUT!

9- Pensées paranoïdes : non ce ne sont pas des paranos dangereux! Ils ont une peur effrénée du jugement des autres.

10- Peur de la folie : les émotions sont trop fortes, on a peur de devenir "fou et de perdre le contrôle".

11- Besoin de compenser un manque de contrôle sur soi : on est perfectionnistes à l'extrême, de peur de l'échec.

12- Révolte contre l'autorité : besoin de remettre en question et de créer "sa propre justice".

13- Très grande sensibilité aux autres : on est une "éponge", les émotions des autres affectent disproportionnellement.

14- Bonnes compétences et capacités de performance : grande performance ou laxisme en cas d'échec.

 

C'est tu un enfant ça? Comment sont-ils en amour? Demandant. Dérangeants. Chiants, mêmes. Mais adorables et très amoureux aussi... trop, Ils veulent être aimés d'un amour inconditionnel.... comme ils aiment, sans moins.

Un p'tit cocktail avec ça?

Oui, on "boit" à la santé des TPL.... les gens "souffrant" de TPL ont souvent une kyrielle de traits de personnalité positifs reliés à leurs "maladie" aussi dichotomique que cela puisse vous paraître. Ce sont, en général des individus enthousiastes, créatifs, passionnés, artistiques, empathiques, justes, intelligents et altruistes. Ils sont souvent rigolos et ont une grande capacité à l'autodérision. Ils sont aussi perfectionnistes et ont une force incroyable de caractère (dans le genre de ce que vous ne pourriez pas vous imaginer supporter plus de quelques jours... ce qu'ils tolèrent car ils sont habitués d'avoir mal en dedans, quoi...). Ils font également preuve d'une grande générosité. À l'image de leur manque de "limites", ils donnent parfois un peu trop sans compter. Ils ont souvent gardé leur "naïveté et leur cœur d'enfant", n'est-ce pas aussi une qualité? Ils ont une capacité de se remettre en question et d'auto-analyse. Ils sont un grand sens de la probité (droiture, intégrité, justice sociale). Donc on valorise leurs bons côtés et ils grandiront. Un changement de perspective semble être essentiel pour le développement de la personnalité de ces personnes. Autant de la personne TPL que de son entourage. La personne atteinte de TPL n'est qu'une étiquette de plus posée sur un être humain aux prises avec le cycle trop puissant de ses émotions.

Dans le but de "déstigmatiser" les personnes qui vivent avec le TPL, l'AAPEL (Association d'aide aux personnes qui souffrant d'un  trouble de la personnalité limite) a développé une vision positive du trouble borderline nommé "éphomane". "On arrose les fleurs, pas les mauvaises herbes!" -Fleitcher Peacock

Qué-cé qu'on fait quand on est TPL ou qu'on vit avec une ou un ou une TPL?

  • Un usage sain de la colère
  • Lâcher prise et reprendre le contrôle
  • Apprendre à gérer son stress
  • Apprendre à s'aimer (pour mieux séduire l'autre, tiens... intéressant!)
  • Prendre confiance et s'affirmer
  • Apprendre à vivre avec sa famille et son entourage

Comme le dit si bien l'auteure Marie-Sissi Labrèche (même si  le film qui a découlé de son livre est un peu stéréotypé), c'est comme si les TPL "avaient un chips pogné au travers de la gorge"

C'est ça qui est ça. Et vous.... borderline ou simplement hypersensible? La marge est mince... qui dit mieux?  Le BORELINE EST PEUT-ÊTRE PROCHE DE VOUS... BOUHHHH!!!! :)

 QUELQUES SUGGESTIONS DE LECTURES SUR LE WEB :

http://www.psychologies.com/Moi/Problemes-psy/Troubles-Maladies-psy/Articles-et-Dossiers/Borderline-des-cles-pour-comprendre

http://aapel.org/

http://www.aqpamm.ca/ressources/fiches-maladies/le-trouble-de-la-personnalite-limite/

http://www.fondationdesmaladiesmentales.org/la-maladie-mentale.html?t=&i=28

http://www.fondationdesmaladiesmentales.org/la-maladie-mentale.html?t=&i=2

RESSOURCES : www.asmfmh.org/fr/resources/mental-illness/borderline/ (vous y trouverez une plein de ressources!)